1. Inizio pagina
  2. Contenuto della pagina
  3. Menu principale
  4. Menu di Sezione
  1. IT
  2. EN
  3. ES
  4. FR
  5. PT
  6. PL
Contenuto della pagina

La Médaille Miraculeuse

La Médaille Miraculeuse
 

L'histoire de la Médaille

L'événement qui fut à l'origine de la Médaille miraculeuse eut lieu le 27 novembre 1830, à Paris, rue du Bac. La Vierge apparut à soeur Catherine Labouré, qui appartenait aux Filles de la Charité de saint Vincent de Paul : elle se tenait debout, vêtue de blanc aurore, les pieds reposant sur un petit globe, les mains étendues et des rayons de lumière sortaient de ses doigts.

Soeur Catherine nous raconte l'épisode de l'apparition:
«Le 27 novembre 1830, un samedi avant le premier dimanche de l'Avent, à cinq heures et demie du soir, j'étais à la chapelle en train de méditer dans un profond silence quand il m'a semblé entendre du côté droit de la chapelle un bruit, comme le froufrou d'une robe de soie. Ayant regardé de ce côté-là, j'aperçus la Sainte Vierge à la hauteur du tableau de saint Joseph.

Sa figure était assez découverte, ses pieds reposaient sur un globe, ou plutôt sur un demi-globe, ou du moins je n'en voyais qu'une moitié. Ses mains étaient élevés à la hauteur de ceinture et tenaient d'une manière très aisée un autre globe plus petit qui représentait l'univers. Ses yeux étaient tournés vers le ciel et son visage resplendissait pendant qu'elle présentait le globe à Notre Seigneur. Tout à coup, ses doigts se recouvrirent d'anneaux ornés de pierreries plus belles les unes que les autres, les unes plus grosses, les autres plus petites, qui lançaient des rayons lumineux.

Tandis que j'étais tout occupée à la contempler, la Sainte Vierge baissa les yeux vers moi, et une voix se fit entendre qui me dit: "Ce globe représente le monde tout entier, plus précisément la France et chaque personne en particulier... "Je ne saurais dire tout ce que j'éprouvai et ce que je vis, la beauté de ces rayons à l'éclat ravissant! Et la Vierge ajouta:
"Ces rayons sont le symbole des grâces que j'obtiens aux hommes qui me le demandent", me faisant ainsi comprendre combien il est doux de prier la Sainte Vierge, comme elle est généreuse envers les personnes qui la prient, combien de grâces elle accorde aux personnes qui la cherchent et quelle joie elle éprouve à les leur accorder.
A ce moment, il s'est formé un tableau un peu ovale autour de la Vierge Sainte, avec, en haut, ces mots écrits en lettres d'or: "O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous."

Une voix se fit alors entendre qui me dit : "Faites frapper une médaille sur ce modèle. Toutes les personnes qui la porteront au cou recevront de grandes grâces. Les grâces seront abondantes pour tous ceux qui la porteront avec confiance."
A cet instant, il me parut que le tableau se retourna et je vis le revers de la Médaille sur lequel était gravé le monogramme de Marie, composé de la lettre M, surmonté d'une croix, avec une barre à la base, représentant le lettre I, le monogramme de Jésus.
Au-dessous des deux monogrammes, côte à côte, il y avait les deux saints Coeurs de Jésus et de Marie, le premier entouré d'une couronne d'épines, le second transpercé par une épée.

Certaines pierreries n'émettaient aucun rayon. Comme elle s'en étonnait, elle entendit la voix de Marie qui disait: "Les pierreries dont il ne part pas de rayons sont le symbole des grâces qu'on oublie de me demander."»

En 1832, deux ans après les apparitions, la demande de Marie fut exaucée et la médaille fut frappée. L'une des premières à la recevoir fut soeur Catherine: à peine l'eut-elle en main qu'elle l'embrassa tant et plus en disant: "Maintenant, il faut la propager."
En un certain sens, la Médaille s'est propagée toute seule. Les grâces et les miracles obtenus tant au bénéfice des âmes qu'au bénéfice des corps furent si nombreux et si évidents que, bien vite, la Médaille fut dite "miraculeuse".

 
 
 
 

Pour ceux qui souhaitent se consacrer à Marie ...

Pour ceux qui souhaitent se consacrer à Marie, un itinéraire de préparation est prévu dans nos centres.

Cherchez l'endroit le plus proche

 
 
 

SPIRITUALITE MARIALE

Père Luigi Faccenda
La Médaille Miraculeuse
Histoire, doctrine, témoignages
Prix: 6,30 € - 88 pages 

 

Pour recevoir les livrets

Pour recevoir les livrets ou les médailles par la poste vous pouvez vous adresser à :
Missionnaires de l’Immaculée – Père Kolbe asbl - 130, route d’Esch - L-1471 LUXEMBOURG
Tél. +352 481 998 Fax : 264 818 13 -spesnos@pt.lu